Le 09/01/2019

En janvier 2019, la loi Labbé s'applique aux particuliers et impose, comme aux personnes publiques depuis 2017, la fin de l'usage des produits phytosanitaires.

Des anémones sauvages près du centre de loisirs Triboulet

Produits phytosanitaires et pesticides, de quoi parle-t-on?

"Le pesticide est un  terme générique qui désigne l’ensemble des substances chimiques, naturelles ou de synthèse, destinées à repousser ou détruire les nuisibles (microbes, animaux ou végétaux). Les pesticides regroupent :

  • Les produits phytosanitaires destinés à la protection des végétaux : les herbicides, les fongicides et les insecticides.
  • Les biocides, destinés à la protection des éléments de construction (charpente) ou des animaux domestiques.
  • Les régulateurs de croissance des plantes, les défoliants, les dessicants (pour absorber l’humidité)".

* Extrait du site eco-phyo-pro

Que dit la loi Labbé?

A compter du 1er janvier 2019*, la vente, l’usage et la détention des produits phytosanitaires de synthèse sont interdits pour les particuliers. Les jardiniers amateurs sont néanmoins autorisés à utiliser pour l'entretien de leurs espaces verts et végétaux :

  • des produits de biocontrôle,
  • des produits à faible risque et des produits dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique.

*la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte a avancé de 3 ans l'échéance prévue du 1er janvier 2022

Comment procéder pour protéger notre environnement commun?

Pour vous guider dans l'achat des produits autorisés et non autorisés, le ministère de l'agriculture a élaboré des listes :

Si vous avez encore en stock des produits désormais interdits, vous devez les apporter avec leur emballage, dans une déchetterie.